Les merles moqueurs

Merles moqueurs

Tout public à partir de 10 ans.

Un sage a dit :
Mieux vaut allumer une bougie que de maudire l’obscurité.

Mais parfois, l’obscurité est si épaisse qu’elle écrase.

Qui sont-ils, ceux qui choisissent d’affronter quand même l’obscurité et d’allumer la bougie ?

Les merles moqueurs raconte les histoires émouvantes et drôles de quelques uns de ces hommes et de ces femmes qui ont osé dire non et qui ont tenu bon, malgré tout. Ceux qui se sont battus avec les armes des gens simples : la dignité, la ruse, le courage et l’humour.

Ceux dont les histoires résonnent dans les oreilles comme le chant joyeux des merles moqueurs…

C’est une grande histoire, celle de l’amour entre deux jeunes gens qui n’auraient jamais dû se rencontrer : un ouvrier agricole et la fille d’un gros commerçant. Lui, héritier d’une longue tradition de résistance, va être mis à l’épreuve jusqu’au plus profond de son corps. Elle, qui sort tout juste d’une adolescence romantique et protégée, se révèle une jeune femme capable de se rebeller… dans la douceur. Tout cela sous les yeux des habitants du village, qui de spectateurs deviennent enfin acteurs.

Paroles de public : Un régal…

On s’est laissé emporter du début à la fin et le temps s’est envolé…

C’est très vivant, plein d’humour avec des nuages de rêve…

Ce spectacle a été présenté à de nombreuses reprises dans l’Hérault (par exemple lors du Festival Quartiers Libres de Montpellier), dans la Drôme (en particulier grâce au festival Les Nouvelles du Conte), dans l’Aude (médiathèque de Narbonne) et dans le Tarn (médiathèque de Brens). La dernière représentation a eu lieu en 2014 au musée du protestantisme de Ferrières (81) lors de la nuit des musées.

PS : Photo Michel Beaumont