Extraits de presse

 

Midi Libre – 26 novembre 2016 LEDIGNAN

… Une cinquantaine de personnes étaient présentes et se sont laissées emporter par ce récit subtil et mélodieux.

Midi Libre – 26 novembre 2016 SAINT JEAN DU PIN

… Puis Pascale Rouquette a embarqué avec brio son auditoire… Ces textes étaient fort bien accompagnés par les sons, pleins de mystère, produits par l’orgue de cristal de Françoise Prud’hon…

Midi Libre – 7 février 2015 CAZEDARNES

25 petits Cazedarnais et quelques adultes sont venus à la bibliothèque jeudi pour écouter le magnifique conte « L’eau à la bouche » de Pascale Rouquette.

Plus d’une heure de spectacle interactif où les enfants ont spontanément donné la réplique à la conteuse, sur un fond d’Afrique et d’eau. Le conte a offert au public un autre regard sur la valeur de l’eau, sur la façon de la consommer, et de la partager, à travers plusieurs histoires sublimement mises en valeur par la conteuse.

L’après-midi s’est terminée par le verre de l’amitié et du partage. Devinez ? De l’eau, bien sûr. A travers 4 événements sur le thème de l’eau, expo, conférence, ateliers pédagogiques et conte, les bénévoles de la bibliothèque entendaient montrer la fragilité du formidable patrimoine naturel que constitue notre ressource en eau.

L’Indépendant – 5 décembre 2011 CUXAC-D’AUDE

La médiathèque a accueilli Pascale Rouquette, conteuse, accompagnée d’Hervé Berteaux, musicien. Devant un public d’adultes et d’enfants complètement sous le charme, elle a déroulé durant plus d’une heure, la légende magnifique des chevaliers de la Table ronde.

Elle a évoqué avec talent et conviction les personnages célèbres de cette légende magnifique qui fait partie de notre patrimoine culturel : le roi Arthur, la reine Guenièvre, Lancelot du Lac, l’épée Excalibur, Perceval, la quête du Graal… Elle a tenu sous le charme l’auditoire présent qui aurait bien aimé poursuivre cette évocation.

Saluons cette belle initiative du Grand Narbonne de déconcentrer cette « fête du conte » dans plusieurs communes, de donner ses lettres de noblesse à cet art particulier qui s’appelle « le conte », de donner à entendre de belles histoires racontées par des artistes dont c’est le métier. Souhaitons que l’an prochain cette « fête du conte » soit reprogrammée. Un verre de l’amitié a ensuite été offert par la municipalité aux artistes et au public.

quelques photos de la fête du conte de Narbonne, les 26 et 27 novembre 2011 à découvrir sur : http://www.zumeurs.fr/?EA=1&IdB… http://www.zumeurs.fr/?EA=1&IdB…

« …D’une gestuelle économe, ses bras et ses mains servent juste à orienter le spectateur dans les paysages traversés, à décrire telle ou telle action, comme le tempo accentué de la musique suggestive, douce, émue, menaçante ou amusée de voix qui fait croire aux légendes. Le regard direct et le sourire captivent dans une douceur poétique l’attention du public… »
Midi Libre – 30/03/2011

Christal marin
Midi Libre – décembre2011

Reportage France 3 Languedoc Roussillon, diffusé le 29/12/2009
 


Pascale Rouquette conte au théâtre Gérard Philipe de Montpellier, soirée avec Jacques Palliès (mai 2009)

« Cascade de contes envoûtants pour célébrer la Journée des femmes. L’association Ecrilibre et la bibliothèque s’étaient unies pour offrir aux Vendarguois une soirée contes. Il y avait plus de cent personnes réunies à la salle Teissier pour voir et entendre Caroline Gaimard et Pascale Rouquette rendant hommage aux femmes Magiciennes de la vie… Le public était sous le charme de la voix et du jeu de scène de Pascale. Les applaudissements ne sont pas nécessaires tant on est suspendu aux paroles des conteuses, on veut que ça continue… C’est un tonnerre d’applaudissements qui a clôturé la représentation. Les spectateurs ont pu alors longuement converser avec les conteuses qui leur ont offert une soirée de rêve où l’on oublie tout pour écouter et déguster ces lectures vivantes. Même si cette soirée était programmée à l’occasion de la Journée de la femme, il y avait bon nombre d’hommes dans le public. »
Midi Libre – 16/03/2009

« Après avoir organisé cet hiver avec succès des ateliers de calligraphie en collaboration avec l’association Eurasia, dernièrement la bibliothèque de Saint Mathieu de Tréviers recevait Pascale Rouquette avec son spectacle de contes chinois : Contes au creux de mon éventail L’artiste était accompagnée d’une jeune Chinoise d’Eurasia, Fei Fei, qui a raconté quelques histoires en chinois et a ainsi fait découvrir les sonorités de sa langue à la soixantaine de personnes présentes de tous âges. Puis Pascale Rouquette a offert des contes pleins de sagesse et d’humour, peuplant la salle François Mitterrand de dragons, de sorcières et de peintres extraordinaires, pour le plus grand plaisir de l’imaginaire de la nombreuse assemblée sous le charme… »
Midi Libre – 01/06/2008

« La salle de la maison du Parc a connu, vendredi 23 mars, à l’occasion du printemps des poètes organisé chez nous par la médiathèque, un incomparable moment de douceur poétique. Toute la journée d’abord, les classes de petites et de moyennes sections de maternelle et de CE1 (de Millas) ont assisté à tour de rôle au spectacle : « Un peu, beaucoup, passionnément ! » qui a alterné contes et lectures poétiques sur le thème de l’amour. Puis, dans la soirée, à partir de 20h45, Fabien Bages et Pascale Rouquette ont donné leur : « Lunes d’automne ». Un vrai moment de pur bonheur ! Petits et grands ont goûté sans mesure, pendus aux lèvres des conteurs, les histoires un peu magiques, parfois coquines mais toujours délicieuses et tendres, d’Antonin, d’Yvelette et autre héros de ce spectacle populaire situé aux confins de la poésie et de la musique. Un égarement, une évasion, loin des soucis de la campagne électorale, loin des fumées de la vie moderne. Un instant de félicité quoi ! Bravo à Valérie Bournhonnet et à son équipe pour avoir concocté un tel programme. Mais les poètes ont toujours raison, n’est-ce pas ? »
Le Petit Journal – Octobre 2006

 

« « Voies de fées », c’est le joli nom d’une action menée depuis le mois dernier sur Soubès par deux conteuses de choc : Hélène Guers et Pascale Rouquette, dans le cadre des Saisons du Lodévois Larzac pilotées par la charte du même nom et du projet Culture en arc-en-ciel proposé par le Conseil général de l’Hérault. « Nous intervenons auprès de deux publics différents, explique Hélène Guers. Pascale Rouquette conteuse Avec les enfants du centre de loisirs de Soubès, nous avons travaillé à la création de contes, en sollicitant leur imaginaire et en mettant en avant le côté merveilleux. Actuellement, on travaille à recueillir les souvenirs d’une vingtaine de pensionnaires de la maison de retraite La Rouvière. On les écoute et on les enregistre. Et ici encore, on essaie de faire ressortir les éléments du merveilleux dans la vie. Chantal, l’animatrice de l’établissement, nous a beaucoup aidées en nous introduisant auprès des pensionnaires. »
Souvenirs, moments d’intimité, mais aussi us et coutumes, manières de travailler, parlers particuliers ou chansons : tout intéresse ces moissonneuses de souvenirs, en fonction de ce que chacun des résidants interrogés a envie de partager.
« Au premier abord, on a deux types de réactions, explique Pascale Rouquette. Soit on nous dit « J’ai eu une vie très simple, rien ne mérite d’être raconté », soit au contraire « Ma vie, on pourrait en faire un roman ! » Mais on les sent heureux de pouvoir raconter des choses. Et comme nous sommes extérieures à l’établissement, ils se livrent peut-être plus facilement. »
Ce double travail avec les enfants et les personnes âgées a aussi donné lieu à des rencontres intergénérationnelles autour d’un goûter.
Leur moisson terminée, les conteuses vont s’imprégner de tout ce qu’elles auront glané auprès des uns et des autres. Nourries de ces rencontres, elles tisseront les fils d’un conte, un peu de chez nous, qui conjuguera les chemins de l’imaginaire entre les traces du passé et les résonances qu’il continue d’avoir aujourd’hui. Tout cela sera restitué auprès du public le mercredi 13 décembre à 14h30 à La Rouvière. Un spectacle ouvert à tous. »
Midi Libre – 10/10/2006

Pascale Rouquette conte dans un arbre

« Pascale Rouquette a adapté les mots de ses contes à l’esprit de la manifestation. »
Le Dauphiné Libéré – 13/06/2006

« …A travers des histoires habilement rapprochées de l’impression ou du sujet des œuvres, elle offrait au visiteur d’entrer dans le monde imaginaire des contes… C’était un autre voyage tranquille, avec ses clins d’œil et ses sagesses… autant de nourritures offertes à l’esprit, riches et variées, chacun pouvant composer un menu… »
Le Crestois – 09/06/2006

« Pascale Rouquette est conteuse professionnelle : mercredi 16, elle raconte pour les enfants à la médiathèque Emile Zola, et jeudi 17 à l’Inédit, des contes pour la Saint Valentin, à l’intention des adultes. « Il faut se sortir de la tête que les contes sont réservés aux enfants, s’insurge la conteuse. Parce que le conte est bon à tout âge : dans une même histoire, on entend des choses différentes à 4 ans, à 8 ans ou lorsqu’on est adulte. » Pascale Rouquette, installée à Montpellier depuis onze ans, est devenue conteuse sur un coup de foudre… Avant d’être conteuse, elle travaillait dans le monde du théâtre…  Pascale Rouquette spectacleRaconter aux adultes est important pour elle : « J’aime les histoires qui remettent les gens debout. Qui permettent de relever la tête malgré les épreuves. » C’est aussi un choix idéologique : « Pour faire contrepoids à la débauche de matériel de notre monde. Le conte, c’est simple : il suffit d’une bouche et de deux oreilles ». Et la simplicité peut faire mouche. »
La Gazette de Montpellier – 11/02/2005

« On se souvient de Pascale et de son passage l’an dernier pour des contes du Chili de belle mémoire… »
Midi Libre – 17/02/2004

« Ils étaient nombreux, ce soir-là, les affamés d’histoires à la médiathèque. Le festin que leur avait préparé Pascale Rouquette allait les satisfaire copieusement… Jouant habilement avec ces sons, elle emportait aussitôt l’adhésion du public… D’une voix experte, elle a régalé, captivé son auditoire… »
Midi Libre – 27/06/2003